LES CAUSES DE LA MALADIE 

De nombreux médecins qui se sont éloignés du dogme médical pour chercher les causes véritables de la maladie affirment unanimement que les toxines sont la cause principale de toutes les maladies, qu’elles soient organiques ou psychiques.

Ainsi en France, les pionniers des thérapeutiques naturelles s’appellent le docteur Paul Carton, le docteur Gaston Durville et le docteur Guillaume Guelpa.

Selon le docteur Paul Carton, les maladies sont le résultat d’une mauvaise hygiène de vie : alimentaire, mentale, cadre de vie, activités physiques, sociales, professionnelles. Dans cette perspective, les invasions microbiennes ne sont qu’une conséquence opportuniste, d’un affaiblissement de l’organisme par les toxines.

En effet, le docteur Gaston Durville affirmait aussi que « c’est en violant, consciemment ou non, les lois de la nature que l’homme a attiré la maladie, qu’elle soit physique ou morale et quelle que soit, l’étiquette sous laquelle on la désigne. La maladie a partout la même valeur, sous les aspects les plus divers, elle est une.

L’être intoxiqué – la maladie unique sous ses formes multiples et le fléchissement du terrain organique – n’est pas le résultat du hasard. Il est la conséquence logique des erreurs, ou les fautes personnelles ou héréditaires envers les lois, qui conduisent à l’évolution humaine. »

D’ailleurs, en 1922, le docteur Guillaume Guelpa signalait lui aussi ceci « nous savons qu’en effet que par le jeu même du fonctionnement de la cellule, à part les déchets seulement encombrants, se produisent sans cesse des sécrétions utiles pour les autres aliments et, en plus, des principes toxiques qui ne pourraient pas être longtemps tolérés sans porter atteinte à la vie de la cellule. Et c’est généralement du déséquilibre de cet échange, de l’assimilation et de la désassimilation, que résulte soit l’accroissement de la cellule, soit sa désagrégation, sa maladie et sa mort.»

La notion de toxémie 

Le docteur John Henry Tilden considérait que la principale cause de la maladie est l’accumulation excessive des toxines dans le sang, la lymphe, les fluides du corps, les organes, les tissus et les cellules, laquelle déclenche l’apparition des symptômes de la maladie.

La production de déchets toxiques est un phénomène naturel, résultant des différentes fonctions métaboliques. Dans des conditions optimums, les toxines sont évacuées par nos organes émonctoires, notamment la peau, les poumons, le foie, les reins, les intestins. Tant que la quantité de toxines reste contenue dans les capacités des émonctoires, notre santé est préservée. Mais, dans le cas contraire, on observe l’apparition des symptômes de la maladie, qu’ils soient organiques ou psychiques.

LA CITATION DU MOIS 

« Antoine Bechamp et Claude Bernard avaient raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

Louis Pasteur, sur son lit de mort.

L’HISTOIRE DRÔLE DU MOIS

– Moi, dit un type à un de ses copains, je n’ai jamais fait l’amour avec ma femme avant notre mariage. Et toi ?

– Attends que je réfléchisse, fait l’autre. Tu peux me rappeler son nom de jeune fille ?

Jean Peigné

Dans notre prochain article du 28 janvier 2020, nous aborderons la première partie des sources de toxémie.

Entre-temps ;

nous vous souhaitons de tout cœur, une merveilleuse année 2020, pleine de bien-être, santé, succès et bonheur.

A bientôt sur notre web site-blog.

Avec notre cordial dévouement.

Rappel : pour nous contacter, merci de bien vouloir utiliser le formulaire de contact de notre web site-blog.

À Partager