LES SOURCES DE TOXÉMIE

Il existe deux types de sources de toxémie :

– les toxines endogènes (causes internes de l’organisme) ;

– les toxines exogènes (causes extérieures à l’organisme).

Les toxines endogènes

– digestion : mastication, insalivation, transformation, assimilation, désassimilation insuffisante ;

– évacuation quotidienne des déchets insuffisante : en principe deux à trois fois par jour ;

– la déshydratation ;

– l’oxygénation insuffisante, manque de soleil et de lumière ; 

– la sédentarité, notamment le manque d’exercice physique ;

– les déchets toxiques produits par la vie des cellules ;

– les cellules mortes ;

– les excès : sexuels, de travail (surmenage), état de ferveur religieuse, plaisirs excessifs et nuits courtes (réceptions nocturnes, théâtre, cinéma, bal de nuit), le travail de nuit ;

– la diminution de l’énergie nerveuse : les soucis, la peur, la colère, la rancune, la vengeance, la jalousie, la haine, l’indécision, le stress, l’anxiété, l’angoisse, le pessimisme, les pensées négatives ou antagonistes, ressasser les histoires, les chagrins, les souvenirs déplaisants ; le manque de confiance en soi, le manque d’amour, l’ignorance, l’incapacité à tenir compte du message des rêves ;

– la fatigue, la douleur ;

– le manque de repos (sieste, relaxation, sommeil) : physique, mental, sensoriel, physiologique (excès de télé, de radio, internet, téléphone, lecture, études) ;

– l’absence d’un but raisonnable et précis dans la vie, etc.

LA CITATION DU MOIS 

« Trois grands médecins : l’eau, l’exercice, la diète. »

Docteur Antoine Dumoulin

L’HISTOIRE DRÔLE DU MOIS

Un homme demande à une prostituée :

– C’est combien ?

– Deux cents la passe, mille francs la nuit.

– D’accord pour la nuit !

Et il lui donne mille francs. Deux jours après, il revient la voir, et repaie mille francs. Trois jours plus tard, nouvelle nuit avec elle, toujours au même tarif. Au petit matin, elle lui dit :

– Eh bien, à la prochaine…

– Ah non, là je rentre chez moi à Quimper.

– Tu es de Quimper ? Moi aussi ! Tu habites où ?

– Rue Sainte-Catherine…

– Ma mère aussi ! Tu la connais peut-être ? Madame Le Guennec…

– Je la connais très bien !  Elle m’a même dit : « Vous allez à Paris ? Ça ne vous ennuierait pas de remettre trois mille francs à ma fille ?»

Jean Peigné

Dans notre prochain article du 28 mars 2020, nous aborderons l’immunité naturelle.

Entre-temps ;

nous vous souhaitons de tout cœur bien-être, santé, succès et bonheur.

A bientôt sur notre web site-blog.

Avec notre cordial dévouement.

Rappel : pour nous contacter, merci de bien vouloir utiliser le formulaire de contact de notre web site-blog.

À Partager